Un père s’est suicidé dans un acte de « dévotion et d’amour » après avoir laissé son fils dans une voiture en surchauffe


Un père de famille originaire de  Virginie s’est suicidé  dans un acte de « dévotion et d’amour », selon sa famille après s’être rendu compte qu’il avait accidentellement laissé son enfant sur le siège arrière d’une voiture surchauffée.

Aaron Beck, 37 ans, est mort par suicide après s’être tiré une balle le jour même où son fils, Anderson, 18 mois, est décédé après avoir été laissé dans une voiture. L’incident tragique s’est produit le 28 juin à Chesterfield, en Virginie.

La famille d’Aaron a déclaré que le père éploré « a sacrifié sa vie en hommage à son fils dans un acte de dévotion et d’amour profond ».

La police serait arrivée au domicile d’Aaron et a trouver la voiture garée dans l’allée, la portière arrière encore ouverte et le siège auto de l’enf ant vide.

Le petit Anderson a ensuite été retrouvé mort à l’intérieur de la propriété, tandis qu’Aaron a été découvert dans une zone boisée derrière sa maison, mort d’une blessure par balle auto-infligée.

Selon le New York Post, le père et le fils ont partagé une notice nécrologique décrivant Anderson comme un « petit garçon intelligent » qui « rassemblait sa famille et était profondément aimé par ses parents et son entourage. »

La notice nécrologique décrit Aaron, un dessinateur de proffession, comme : « Généreux, gentil, attentionné et doux avec son fils. L’altruisme de son amour était un témoignage des possibilités de la paternité, des possibilités du cœur. »

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...