Un garçon sans jambes perd son fauteuil roulant à l’aéroport – La réaction du personnel met la famille en émoi

Grandir dans un foyer aimant où, dès le premier jour, vous rencontrez la chaleur et l’attention de votre famille est quelque chose que nous souhaitons tous.

La plupart d’entre nous considèrent également comme une évidence que l’éducation d’un enfant doit être bordée par cela : chaleur et joie.

Mais à seulement 41 jours, Tony Hudgell était proche de la mort.

Après avoir été sévèrement maltraité par ses parents, il n’était qu’à un cheveu de quitter cette vie.

À la suite des violents coups reçus, les médecins n’ont eu d’autre choix que d’amputer les deux jambes du garçon.

Aujourd’hui, des années plus tard, le garçon fait à nouveau la une des journaux après que la famille a subi un lourd revers.

Depuis qu’il est bébé, Tony Hudgell fait la une des journaux.

Le petit garçon a connu un début de vie cauchemardesque.

Âgé de 41 jours seulement, il a fait la une des journaux lorsqu’il a été hospitalisé d’urgence après avoir été gravement maltraité par ses parents.

Ses parents ont ensuite été emprisonnés pour l’agression, mais pour Tony, un parcours infernal a commencé.

Le petit garçon a dû subir 23 opérations et huit transfusions sanguines.

À la suite des violents coups qu’il a reçus, il a perdu ses deux jambes.

Il y a cinq ans, une de ses jambes a été amputée, et peu après, les médecins n’ont eu d’autre choix que d’opérer l’autre jambe également, rapporte The Mirror.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE...