Un couple forcé de mettre fin à leur relation à cause du racisme se retrouve après plus de 45 ans de séparation

Lorsque Howard Foster et Myra Clark se fréquentaient, les temps étaient malheureusement très différents.

C’était la fin des années 60 et les deux jeunes vivaient à Columbus, dans l’Ohio, et étaient si heureux ensemble, parlant souvent au téléphone jusqu’aux petites heures du matin.

Mais le couple devait supporter les regards et les commentaires constants des autres parce qu’ils étaient un couple interracial.

Comme Howard subissait le racisme dans sa vie quotidienne et voyait les regards que Myra recevait parce qu’elle était avec lui, il a pris la décision de rompre la relation.

Pendant les quarante années qui ont suivi, les deux n’ont jamais oublié l’amour qu’ils se portaient et n’ont jamais pensé qu’ils se reverraient, jusqu’à ce que, un jour, dans le parc, tout change.

« C’était ce rêve que vous ne soupçonnez jamais de pouvoir se réaliser… elle était là », a déclaré Howard à l’Associated Press.

Lorsque les deux ont repris contact dans un parc local en 2013, Howard savait qu’il ne ferait pas l’erreur de la laisser partir à nouveau. Ils se sont tenus la main sur la table de pique-nique comme s’ils n’avaient jamais été séparés.

« C’était ce rêve que vous ne pensiez jamais voir se réaliser… elle était là », a déclaré Howard, selon l’Associated Press.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...