On a conseillé à Andie MacDowell de ne pas laisser sa chevelure grise pousser – elle riposte : « Nous, les personnes âgées, avons quelque chose d’unique à offrir »

Faire partie des projecteurs peut être synonyme de luxe et de glamour.

Mais avoir les yeux du monde entier sur soi peut, pour le moins, être très dur et insupportable.

Pendant des décennies, l’actrice Andie MacDowell est apparue dans un certain nombre de classiques cinématographiques intemporels et a fait la couverture des journaux.

Mais à la fin, la star en a eu assez.

Ses managers lui ont déconseillé de garder sa couleur de cheveux naturelle.

Aujourd’hui, elle ne regarde jamais en arrière et laisse sa belle mèche grise tomber fièrement sur ses épaules.

« C’était vraiment important pour moi parce que ma transformation m’a aidée à accepter mon authenticité, mon vrai moi », a-t-elle déclaré à In Style.

Beaucoup peuvent rêver de la vie glamour d’Hollywood.

Tout semble y être possible si vous êtes célèbre.

Si vous parvenez également à vous hisser au sommet de l’élite des célébrités, vous pouvez choisir et rejeter les projets que vous pouvez accepter.

Mais être sous les feux de la rampe signifie aussi qu’on attend constamment de vous que vous soyez au top.

Vous devez avoir les plus beaux vêtements, les plus beaux cheveux et le plus beau style.

Vieillir à Hollywood est presque quelque chose dont on ne parle pas.
Trop souvent, cela se traduit par une pression sur les jeunes pour qu’ils s’allongent sous le scalpel et effectuent des interventions de beauté afin de sentir qu’ils sont suffisamment bons.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...