NÉ SANS CERVEAU, NOAH FÊTE SES 9 ANS ET DÉJOUE TOUS LES PRONOSTICS DES MÉDECINS

Lorsque Shelley Wall était enceinte, les médecins lui ont conseillé d’avorter à cinq reprises en raison de graves malformations. Mais la Britannique a toujours refusé. Aujourd’hui, le petit Noah né avec seulement 2 % de son cerveau a soufflé ses 9 bougies. 80 % de sa masse cérébrale s’est reconstituée.

En 2012, Noah Wall voit le jour à l’hôpital Great North de Newcastle. Le bébé atteint de graves malformations ne possédait que 2 % de son cerveau et ses parents s’étaient préparés au pire : il ne devait pas survivre. Mais contre toute attente, l’enfant a déjoué tous les pronostics. Noah a aujourd’hui 9 ans et ses progrès ne cessent d’impressionner les spécialistes !

À lire aussi : Megan Fox : Noah, son fils de 8 ans harcelé à cause de ses habits

Une grossesse éprouvante

A 12 semaines de grossesse, les médecins de l’hôpital RBI de Newcastle apprennent une terrible nouvelle à Shelly et Rob Wall. L’enfant que porte l’Anglaise est atteint de spina-bifida et d’hydrocéphalie. Le quart arrière de son cerveau est rempli de liquide et trois semaines plus tard, l’autre côté est complètement détruit.

Le couple est dévasté, d’autant plus que les spécialistes leur conseillent fortement d’avorter. D’après eux, l’enfant n’a aucune chance de survivre après la naissance. Mais Shelly et Rob refusent, malgré l’insistance des médecins. Pour la maman une seule chose comptait : que le bébé ait un battement de coeur, comme le rapporte Epoch Times.

Noah Wall
Noah Wall est né avec seulement 2 % de son cerveau. Crédits : Noah Wall DR

Malgré leur décision de ne pas avorter, Shelly et Rob se préparent au pire. « Nous nous sentions absolument dévastés », confie la maman, mais « nous étions très positifs ». Les parents décident tout de même de préparer les funérailles de leur bébé à naître, mais au fond d’eux, ils gardent une lueur d’espoir.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE ...