Les funérailles de Diana ont amené la Reine à rompre une tradition royale vieille de plus de 1000 ans

La mort de la princesse Diana a envoyé des ondes de choc dans le monde entier lorsqu’elle s’est produite il y a environ vingt-cinq ans.

Diana, dont on se souviendra toujours comme la “princesse du peuple”, n’était pas membre de la famille royale au moment de sa mort. Mais elle avait tout de même droit à des funérailles royales en son honneur.

Getty Images

Il y a près de vingt-cinq ans, le 6 septembre 1997, les funérailles du princesse Diana a eu lieu. Diana, affectueusement surnommée la “princesse du peuple”, a perdu la vie dans un accident de voiture alors qu’elle était à Paris.

Elle était dans la voiture avec son petit ami égyptien Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul. Les deux hommes ont également perdu la vie dans l’accident.

Pour les funérailles de Diana tenues à l’abbaye de Westminster, 2 000 personnes sont venues rendre hommage au défunt philanthrope. Dans les rues de Londres, plus d’un million de personnes sont venues rendre hommage à la princesse.

Getty Images

Couverture télévisée en direct de ses funérailles aurait battu records à l’époque en étant l’événement le plus regardé. On estime que plus de 2,5 milliards de personnes ont regardé le cortège funèbre dans le monde.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...