Le husky a fondu en larmes dans le fossé toute la nuit car il ne pouvait pas se lever sur ses pattes

Nous avons été informés par téléphone d’un chien qui avait pleurniché dans un dépotoir toute la nuit et n’avait pas pu se lever. Il s’est avéré que c’était un chiot. La race présentait des caractéristiques Husky. Je n’arrivais pas à comprendre comment les résidents locaux dormaient sereinement toute la nuit malgré les piaillements du chien.Il y a des maisons à proximité et les habitants ont clairement des véhicules. Nous avons remis le toutou au sanctuaire. Le corps de l’animal était criblé de blessures.Le pire de tout, le chien était incapable de rester sur ses pattes arrière. Nice, comme nous avons nommé le toutou, est allé chez le vétérinaire le lendemain. Les pattes du chiot ont été radiographiées et se sont avérées indemnes. Cependant, il y a un problème beaucoup plus compliqué : deux balles dans la colonne vertébrale.Un scanner a également été réalisé sur le toutou. Les médecins se sont ensuite réunis pour une visite chez le médecin.En attendant le verdict, nous avons tenté de rester optimistes et de vaincre notre nervosité.Nice ne marcherait pas, selon les médecins à peu près universellement. La décision a été prise de continuer à opérer le toutou et d’extraire les balles. Lorsque l’opération a été effectuée, les vétérinaires ont découvert des problèmes supplémentaires.

On a découvert que le système génito-urinaire de Nice avait un néoplasme métastasé. Nous n’avons pas emprisonné Nice, le dénonçant à la douleur et à la souffrance et à la douleur.C’est dommage qu’il ait dû endurer tant de choses dans son existence quotidienne. Chacun de ces cas nous inflige une douleur atroce. Depuis plusieurs jours, je n’ai pas pu écrire sur Nice. C’était un toutou joyeux et magnifique, et même s’il n’était avec nous que pour une courte durée…

Like this post? Please share to your friends:

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...