Le client furieux réclame une pancarte disant qu’il y a un employé handicapé mais la patronne lui répond

Le handicap est un sujet encore trop tabou. Les personnes ayant un handicap peuvent se sentir à l’écart à cause notamment d’un mobilier urbain non-adapté, d’avoir à se justifier pour une place de parking si leur handicap n’est pas “visible” ou à cause du regard et des commentaires des gens. Dans ce restaurant, Amanda, la patronne s’est retrouvée face à un client qui se plaignait d’un des serveurs, atteint d’autisme. Elle a donc pris les choses en main.

« Ils sont comme des enfants pour moi et cela me met en colère ».

Il y a plusieurs années, la propriétaire de ce restaurant, Amanda Cartagine, a choisi d’engager des personnes handicapées. Amanda a un enfant atteint du syndrome de Down et sait ce que signifie ne pas être accepté.

« Nous, parents d’enfants ayant des besoins spéciaux, avons toujours beaucoup de difficultés, nous devons combattre les préjugés et apprendre aux autres que nos enfants ne sont pas différents », a-t-elle déclaré à WYFF News.

Amanda explique que son fils l’a inspirée à embaucher du personnel présentant différents types de handicap. Elle sait qu’ils ont besoin de plus de temps pour apprendre le métier. Il est également important qu’ils travaillent dans un environnement sûr.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...