Ce propriétaire a décidé de baisser les loyers de 20% pour soutenir ses locataires face à la crise énergétique – Monde solidaire

On entend régulièrement ici et là que le coût de l’immobilier ne cesse d’augmenter. Mais ce n’est pas toujours le cas ! En effet, pour aider ses locataires en cette période de crise énergétique, un propriétaire a décidé de baisser ses loyers.

Crédit : Madhourse / iStock

Jean-Jacques, Tournaisien de 61 ans et propriétaire de plusieurs studios depuis plusieurs décennies, a ainsi fait le choix de refuser de passer par l’indexation afin de ne pas asphyxier les locataires sous les factures. Informaticien de profession, il loue actuellement quatre biens dont les loyers sont situés entre 300 et 350 euros mensuels et ne les a jamais augmentés en fonction de l’inflation. Mieux encore, pour éviter que ces locataires soient dans le rouge et ne puissent plus joindre les deux bouts, il a mis en place une ristourne de 60 euros par mois, ce qui représente environ 20% des loyers.

Au-delà de la volonté de soutenir les locataires en difficulté financière et de maintenir une relation sereine entre les deux parties, Jean-Jacques affirme qu’augmenter les loyers de ces personnes n’est pas un bon calcul sur le long terme. « Il vaut mieux avoir un manque à gagner de 1440 euros et maintenir 4 locataires qui pourront vivre décemment malgré leurs revenus réduits. Tout le monde est gagnant dans l’histoire car à partir du moment où vous avez un locataire qui ne paie pas, tout le monde est mécontent. Certains maintiennent les indexations et il va arriver que les locataires ne sauront plus louer. À un moment donné, ils vont devoir les jeter à la porte d’une manière ou d’une autre. Et pour ça, il va falloir payer des avocats, des huissiers, etc. Les locataires vont perdre de l’argent dans cette histoire-là. Les propriétaires également. Tout va s’effondrer »

explique-t-il.

Crédit : Richard Villalonundefined undefined / iStock

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...