Bernadette Chirac “couchait par terre” près de sa fille malade qui pesait jusqu’à 27 kg – À 89 ans, émaciée, elle se serait réfugiée en Corrèze

Bernadette Chirac a été mise à terre, envahie par un sentiment d’impuissance à la mort de son aînée. Elle a tout fait pour que d’autres parents ne vivent la même chose.

Le quotidien des Chirac a été totalement bouleversé après des vacances passées en Corse. C’est au sein de ce paradis que leur fille aînée bascule en enfer, terrassée par une méningite.

Le couple fait tout son possible pour que le cauchemar s’arrête. Et alors qu’une lueur d’espoir semblait pointer le bout de son nez, le pire ne faisait que commencer.

Bernadette Chirac le 15 février 2016 à Paris. l Source : Getty Images

Bernadette Chirac le 15 février 2016 à Paris. l Source : Getty Images

LA MALADIE DE LAURENCE : 9 TENTATIVES DE SUICIDE ET UNE FORME D’ANOREXIE TRÈS DURE

En 1973, les Chirac passent leurs vacances en Corse. Laurence, l’aînée des Chirac, âgée de 15 ans à l’époque, était passionnée de voile, et avait participé à une régate à Porto-Vecchio.

Toutefois, au retour d’une manche, en descendant du bateau, la jeune fille se plaint d’un terrible mal de tête, et quelques heures plus tard, une importante fièvre se déclare. Un médecin ausculte l’adolescente et rassure tout le monde en leur disant qu’il ne s’agit là que d’une lombalgie. Il lui prescrit alors de l’aspirine pour faire baisser sa température. Mais rien n’y fait.

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE ...