Selon les psychothérapeutes, l’addiction au shopping en ligne est une maladie mentale – Guilde Des Brumes

Le shopping en ligne peut prendre plusieurs formes. On peut  faire ses courses par exemple depuis les sites des supermarchés mais aussi acheter de tout : bougie, savon, vaisselle, électroménager, livres, plantes ou encore et surtout des vêtements. Malheureusement, cela implique souvent de la surconsommation et coûte cher en émission de CO2, surtout quand on parle de la fast fashion, ces vêtements pas chers de piètre qualité, qui passe dans plein de pays et qu’on mettra que quelques fois. 

Pour certains, l’achat en ligne est devenu comme une drogue. Une addiction qu’a étudié une psychothérapeute de l’École de Médecine d’Hanovre en Allemagne. Il certifie que l’addiction au shopping en ligne est en fait bel et bien une maladie mentale.

Une étude a été publié dans Comprehensy Psychiatry par le Docteur Astrid Müller. Cette psychothérapeute de l’École de Médecine d’Hanovre en Allemagne a mené une étude avec son équipe sur les effets du shopping en ligne. 

Cette étude a porté sur 122 personnes qui pensaient être accros au shopping en ligne. Gérer leur besoin d’acheter sur internet devenait de pire en pire et ils montraient des signes de troubles de l’anxiété. Cette addiction implique également un risque important de dépression qui commence à être pris en considération. 

PASSER A LA PAGE SUIVANTE POUR LIRE LA SUITE....